A DECOUVRIR
9/10

7 wonders, un émerveillement

Certains jeux entrent dans le panthéon ludique en cumulant les prix. C'est le cas de 7 wonders qui, depuis sa sortie truste toutes les premières places où il est en lice. Antoine Bauza, auteur fort prolifique, a réussi un coup de maître avec ce jeu déjà réédité.

Quand on vous parle de jeu de civilisation, vous pensez de suite à Sid Meier, cela vous évoque des parties à la longueur indécente, des bastons endiablées durant plus de trois heures ! Eh bien 7 Wonders est un peu un jeu de civilisation en beaucoup plus simplifié. Vous êtes à la tête d'une des villes possédant une des sept merveilles (oui, d'où le nom du jeu, pour les anglophobes, qui signifie sept merveilles) telles que le Phare d'Alexandrie ou encore le Colosse de Rhodes. Inutile d'en faire la liste exhaustive, je ne ferai pas l'injure aux krinautes d'imaginer qu'ils ne connaissent pas sur le bout des doigts leurs sept merveilles !


Une carte batiment.
Des fondations solides

7 Wonders se présente sous la forme d'une grosse boite joliment illustrée qui renferme les mini plateaux de jeu des sept merveilles. Quelques pièces en carton (ou en plastique pour l'ancienne version) et des jetons de victoire et défaite, en carton aussi, égayent le tableau et sont accompagnés par les cartes superbement illustrées. Le reproche avait été fait à l'éditeur d'avoir, dans un premier temps, livré un jeu certes splendide mais à la résistance du matériel sur le long terme laissant planer quelques doutes. Il semblerait que le tir fut corrigé avec la nouvelle version livrée il y a peu.


Le colosse de Rhodes.

 

Il faut maintenant développer sa merveille

Chaque joueur reçoit une carte merveille qui lui indique laquelle il va jouer, mais aussi s'il utilisera la face A ou la face B de celle-ci. Ensuite, la place des joueurs étant très importante, il faut tirer au sort les dispositions de chaque participant.
Une fois cette mise en place effectuée, il faut savoir que chaque merveille permet, de base, de produire une ressource. Chaque joueur obtient ensuite sept cartes (eh oui toujours ce chiffre magique) pour le « draft », c'est-à-dire qu'il en conservera une et passera les six autres à son voisin. Ce pour les trois périodes du jeu.
Il existe des cartes de guerre, de ressources (plutôt pratique pour produire), des monuments qui rapportent des points de victoire, des cartes de science, des cartes de commerce qui permettent d'obtenir de l'argent, ou des facilités pour des ressources, et, pour terminer, les cartes de guilde qui apparaissent au dernier âge et permettent de marquer des points de victoire.


Une carte science.
Ainsi, les stratégies sont multiples. Il faut savoir que certaines cartes permettent d'en construire d'autres par chainage, c'est-à-dire gratuitement, les cartes de sciences sont les principales pourvoyeuses de ces chainages. Sinon, la majorité des cartes est « payante », c'est-à-dire qu'il faut être capable de fournir les ressources requises pour la poser.
Pour terminer, les merveilles ont des étapes de constructions qui rapportent des avantages divers et variés. Pour les construire, il suffit de glisser une carte sous l'étape de la merveille au lieu de la poser face visible.
A chaque fin d'âge, il y a la résolution des combats, ceux-ci s'effectuent uniquement contre les voisins directs. La partie se termine évidemment à la fin de l'âge trois. On décompte alors les points et le plus efficace remporte la partie !


Une carte guilde.
Et c'est ainsi que la merveille reste gravée dans l'histoire.

7 wonders cumule les prix, et ce n'est pas un hasard ! C'est un jeu très rapide, qui permet de jouer jusqu'à sept joueurs sans trop de lourdeurs de mécaniques. Il est relativement aisé à assimiler, et peut constituer une excellente passerelle vers des jeux plus complexes. La diversité des stratégies fait qu'il se renouvelle aisément, chaque partie est différente du fait du tirage de la merveille, de ce que feront nos voisins, etc. Il faut savoir qu'on dépend énormément de l'activité des voisins, puisque l'on peut utiliser leurs ressources moyennant une petite contribution pécuniaire.
Certains se lancent dans des stratégies de science, d'autres dans la guerre, certains autres préfèrent équilibrer leur jeu… Tout est valable à partir du moment où l'on est peu nombreux à employer telle ou telle stratégie.
En somme, 7 Wonders est indispensable dans toute bonne ludothèque et remplira sans problème les soirées ou permettra de se détendre entre deux gros jeux plus lourds.

Partager cet article

A propos de l'auteur

23 commentaires

  • Guillaume

    28/06/2011 à 16h11

    Répondre

    9 ! Wow. Il va falloir que je teste ça !http://jeu-societe.krinein.com/7-w ... 16484.html

  • Penthesilea

    28/06/2011 à 16h43

    Répondre

    il va falloir que je fasse d'autres parties ...

  • Maat

    28/06/2011 à 19h11

    Répondre

    Je suis particulièrement mauvais mais on est à environ 50 parties...

  • jazzme

    29/06/2011 à 10h05

    Répondre

    Un très bon jeu qui mérite ses nominations et ses décorations de par sa mécanique et ses graphismes

  • el viking

    29/06/2011 à 10h21

    Répondre

    Excellent! enfin une critique de 7 wonders!

    Très très bon jeu, qui mérite amplement son 9!

  • Maat

    29/06/2011 à 10h39

    Répondre

    Ben c'est que j'ai tellement de critique en cours que j'ai certaines priorités
    Mais là avec le spiel des Jahres fallait bien que je me bouge

  • nazonfly

    08/08/2011 à 22h43

    Répondre

    Découvert ce week-end, aussitôt adopté. Certes je ne suis pas à 50 parties, mais les différentes façons de jouer me semblent être un bon signe pour la longévité du jeu. En plus, les règles sont simples, les cartes superbes. Vraiment très bien !

  • jazzme

    16/08/2011 à 15h04

    Répondre

    Tiens j'ai lu un article comme quoi Repos Studio allait sortir "7" Extensions dans les prochaines années...
    Avec pour objet :
    Côté maritime (commercial et militaire
    Côté Criminel (tripôt, mafia, assassinat...)
    Côté coopératif (merveille Babel à construire tous ensemble)
    Côté 4ème âge (nouveaux bâtiments plus évolués)
    Côté catastrophe (déluge, plaies d'egypte, séismes, volcan etc)
    Côté News 7 wonders ( avec les 7 merveilles du monde actuelles)
    Et le meilleur pour la fin côté mythologique avec les dieux qui interfèrent dans nos parties ^^

    L'article : http://www.jeuxsurunplateau.com/fr/news ... 4~m20.html

  • Ryo

    25/08/2012 à 18h23

    Répondre

    Super jeu : on comprend pourquoi il a raflé autant de prix.

    Il est simple, beau, addictif, rapide, stratégique et tactique, très bien équilibré, et les innovations de gameplay sont très sympas (mains de cartes qui tournent).

    Encore un jeu que je ferai essayer à mes amis lors de soirées jeu dés que l'occasion se présentera...

  • Akashinai

    27/08/2012 à 08h05

    Répondre

    Après environ 200 parties (oui oui 200...) c'est toujours un bonheur, et la dernière extension Cities permet maintenant, entre autre, de jouer en équipe et ça apporte pas mal de fun

  • sven

    04/09/2012 à 18h33

    Répondre

    Ça se joue à 2, ou c'est trop juste?

  • Ryo

    04/09/2012 à 19h54

    Répondre

    Il y a dans la notice une version à 2 joueurs, mais à mon sens elle n'est pas interessante car en fait on introduit un 3ème joueur fictif. Sinon c'est un très bon jeu à partir de 3 et qui atteint des sommets à 5 ou 6...

  • el viking

    04/09/2012 à 20h45

    Répondre

    A condition de construire la 3ème étape de ta merveille!

    Ok, elle était pas terrible celle là, je ------->[]

  • Maat

    05/09/2012 à 08h54

    Répondre

    sven a dit :
    Ça se joue à 2, ou c'est trop juste?

    Un ami s'éclate avec sa femme... Ça dépend des goûts je pense.

  • Akashinai

    05/09/2012 à 09h20

    Répondre

    En fait a deux il s'avère que c'est bcp plus tactique puisque tu peux bloquer plus de cartes grace à la cité neutre.

  • sven

    06/09/2012 à 23h01

    Répondre

    Ouais, acheté et essayé ce soir, à deux c'est déjà rigolo!
    Vivement l'essai à 3 voire plus!

  • Lanfeust_deTroy1

    07/09/2012 à 10h18

    Répondre

    Maat a dit :
    Un ami s'éclate avec sa femme...

    ...Hum...
    ...Hum...

    Non, rien !

  • Islara

    07/09/2012 à 10h58

    Répondre

    Lanfeust_deTroy1 a dit :
    ...Hum...
    ...Hum...

    Non, rien !

    Oui, moi aussi pendant 2 secondes, j'ai pas bien compris la phrase.

  • Penthesilea

    15/02/2013 à 15h26

    Répondre

    enfin je l'ai eu à ce noel ! j'aime vraiment ce jeu

  • shushu

    15/02/2013 à 15h35

    Répondre

    Akashinai a dit :
    Après environ 200 parties (oui oui 200...) c'est toujours un bonheur, et la dernière extension Cities permet maintenant, entre autre, de jouer en équipe et ça apporte pas mal de fun


    j'ai pu faire une partie à 8 avec jeu de base + Cities. Mais alors ça double quasiment le temps de jeu

  • Akashinai

    16/02/2013 à 13h43

    Répondre

    J'ai jamais joué à plus de 6, je ne pense pas que le coeur du jeu soit dans cette config (surtout que l'on ne voit la main de draft qu'une fois, ce qui me plait moins...)

  • shushu

    18/02/2013 à 08h43

    Répondre

    Akashinai a dit :
    J'ai jamais joué à plus de 6, je ne pense pas que le coeur du jeu soit dans cette config (surtout que l'on ne voit la main de draft qu'une fois, ce qui me plait moins...)


    Ça je suis d'accord, le jeu est bien plus intéressant en 2 passages de drafts.

  • el viking

    20/02/2013 à 12h17

    Répondre

    Testé avec les deux extensions à 6, c'est bien fun quand même, avec les leaders, la stratégie s'affine dès le départ, la chance est un facteur moins important je trouve... Je vote pour! (le principal défaut reste la préparation du jeu qui s'allonge, mais bon, ça vaut le coup quand même!)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques