5.5/10

Banquise

Quand il fait froid, quoi de plus indiqué que de se tenir chaud en se serrant les uns les autres ? Les pingouins ont tout compris, même si ça ne les empêche pas de réfléchir.

Imaginez un puissance 4 amélioré, prenant, comble du bonheur, pour théâtre d'opération la banquise et ses pingouins chamarrés : vert, bleu, jaune ou rouge.

Imaginez qu'à la différence d'un puissance 4, il ne s'agit pas de faire des colonnes, des rangées ou des diagonales de pions de même couleur... mais plutôt de réussir à placer tous ses pingouins sur un iceberg... Miam, pensez-vous déjà, je l'ai lu dans vos yeux.

Dans la lignée des jeux extrêmement simples mais pourtant étonnamment tactiques, Banquise se taille une place de choix. Retour sur images...

Les règles contiennent plus de 50 fois le mot pingouins. Etonnant !
Les règles contiennent plus de
50 fois le mot pingouins. Etonnant !
36 pingouins, 4 couleurs, une main de pingouins donnée au hasard, qui se cache derrière un paravent aux couleurs pingouinesque (réclamons l'ajout de ce mot au dictionnaire de l'académie française). Chaque joueur, à son tour, place un pingouin, soit à la base de l'iceberg (où les places sont limitées), soit sur le dos de deux autres pingouins déjà placés, pourvu que le nouveau venu partage sa couleur avec l'un des deux autres déjà présents (voire les deux).

Si on place tous ses pingouins, on gagne la partie. Sinon... on ramasse des points de pénalités. Au final, le joueur disposant du moins de points de pénalité sera élu roi de la banquise !

Le principe du jeu, lors des premières minutes de jeu, fait sourire. Placer des pingouins sur d'autres pingouins, c'est bien sympathique mais ça a l'air glacialement simple... Puis quand il ne nous reste qu'une poignée de pingouins à placer sur l'iceberg, on déchante rapidement... et on aimerait pouvoir appeler le père noël à la rescousse ! Constater que l'on perd la partie car un pingouin placé par nos soins nous empêche de jouer ensuite... voilà de quoi déplaire au plus têtu des rênes.

Le plateau de jeu
Le plateau de jeu
Malgré un matériel de jeu honnêtement un peu cheap (des pingouins en plastique qui ressemblent davantage à des poupées russes qu'à des pingouins), on se plaît à partager quelques parties avec les plus jeunes, qui apprécieront l'univers du jeu, à défaut de pouvoir en saisir aussi facilement que leurs aînés toutes les subtilités. Malgré tout, le climat de la banquise vous refroidira rapidement, et après quelques partie, on se dirigera vers des jeux plus variés, ou plus stratégique, histoire de passer plus de quelques minutes à se prendre la tête.

A découvrir

Holidays

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

Rubriques