A DECOUVRIR
8.5/10

Cluedo

Un classique du jeu de société, permettant de goûter à l'expérience de la murder party sans pour autant sacrifier un de ses amis.

Sorti dans sa première édition en 1948, le Cluedo est un des piliers de la vie ludique, avec le Monopoly ou le Trivial Pursuit. Le thème est exceptionnellement macabre pour un jeu destiné à un public familial : un meurtre a été commis, et les joueurs ont pour mission de déterminer qui est l'assassin de Monsieur Lenoir (appelé selon les versions anglaises Dr. Black ou Mister Boddy, un nom qui porte la poisse), avec quelle arme il a commis son forfait, et dans quelle pièce l'événement a eu lieu.

Chaque joueur est titulaire d'un personnage, qui peut parfaitement être le coupable sans le savoir, et se promène dans les différentes pièces du manoir afin de formuler des hypothèses. Dans la version la plus courante du Cluedo, les personnages sont au nombre de six : le colonel Moutarde (colonel Mustard en version originale), Mme Pervenche (Mrs Peacock), Mme Leblanc (Mrs White), le
docteur Olive, qui deviendra dans les versions les plus récentes le révérend Olive (Dr Green, comme Anthony Edwards dans Urgences et le père de Rachel dans Friends...), le professeur Violet (Pr Plum) et la langoureuse Mademoiselle Rose (Miss Scarlett) ; les armes potentielles sont le chandelier, la corde, le revolver, la clef anglaise, la matraque (en fait, une barre de plomb) ou le poignard. Quant aux pièces du manoir, elles laissent à penser que l'architecte avait le goût du snobisme mais aucun pragmatisme : on y trouve entre autres une véranda, une salle de billard et une bibliothèque, mais pas de salles de bains, pas de chambres et pas de toilettes ! On pourra objecter que le plan fourni sur le plateau ne représente probablement qu'un seul étage de la maison, et que les pièces vulgaires sont toutes regroupées à un autre niveau...

La grande force du jeu est d'être à la fois simple de pratique (à partir de 8 ans, ça va quand même) et stimulant intellectuellement, tout en ayant une puissance d'évocation liée à son sujet directement puisé dans la littérature et le cinéma britanniques : la murder party. Dans la pratique, l' "enquête" consiste simplement à déterminer quelles sont les trois cartes cachées qui constituent les paramètres du crime, en obligeant les adversaires à montrer les cartes qu'eux-mêmes ont en main. Par un subtil jeu de déduction, le joueur pas trop gourd resserrera son étau à travers les hypothèses de ses adversaires, effectuant des recoupements entre ce qu'il sait et ce qu'il entend. Au fil du jeu, tout en s'efforçant de percer le mystère, on s'amusera à imaginer une femme fatale assener un coup de clef anglaise à sa victime dans un petit salon, ou à visualiser le colonel Moutarde abattre froidement son ennemi d'un coup de revolver en plein hall... Les combinaisons possibles sont nombreuses, et propices à l'imagination.

La version sortie en 1999 sous le nom de Super-Cluedo augmente le jeu de 4 personnages (Mademoiselle Pêche, Monsieur Prunelle, Madame Chose et Sergent Legris) et de 2 armes (le flacon de poison et le fer à cheval). Il existe également une version du jeu accompagnée d'un DVD interactif, et un nombre incalculable de déclinaisons (généralement cantonnées au marché anglo-saxon) proposant par exemple d'incarner un personnage des Simpson, ou d'intégrer l'enquête dans le monde de Donjons & Dragons...

Le succès du jeu engendra, juste retour des choses, plusieurs versions filmées : en 1985, un film vit le jour avec Tim Curry et Christopher Lloyd, suivi en 1990 d'un jeu télévisé où les spectateurs pouvaient participer à l'enquête en observant les agissements des personnages ; en 1994, la télévision française s'empara du phénomène en proposant sa propre version de ce jeu, dans laquelle le docteur Olive était joué par... Bernard Ménez ! L'expérience fut un bide chez nous.

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Penthesilea

    19/07/2011 à 18h13

    Répondre

    à noter que dans la dernière édition, les enquêteurs ont un pouvoir spécifique utilisable une fois dans la partie, comme : relancer les dés ou proférer une deuxième accusation. http://jeux-societe.krinein.com/cluedo-8914/critique-7340.html

  • DamienM

    02/08/2011 à 11h10

    Répondre

    J'avais pas entendu parler de ce jeu depuis tellement longtemps ! C'est tout de même un très très grand classique ! A l'époque, je jouais aux jeux de sociétén au foot, j'avais pas besoin de mes belles chaussures nike...la vie était plus simple !

  • Anonyme

    16/10/2011 à 19h35

    Répondre

    Un jeu super mais je trouve qu'il manque de changement. Il faudrait donné de vrai personnalité et complexifié un peu le principe avec un aléatoire plus poussé dans les parties.

  • Anonyme

    17/08/2014 à 12h04

    Répondre

    Moi, j'adore le Super Cluedo ! Surtout avec les dix personnages, c'est mieux que juste six personnages ! Personnellement, je prend souvent le professeur Violet
    Mais j'aime bien aussi Mademoiselle Pêche. Elle a l'air mystérieuse...
    Je vous conseille ce jeu... en plus depuis des mois et des mois j'essayai d'obliger ma sœur à jouer au Cluedo, elle voulait pas et disait que c'était nul, et puis un jour elle a accepté et maintenant elle adore ! Elle veut tout le temps y jouer ^^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques