5/10

La critique de Space Hulk : Death Angel : Pack Mission 1

++ Dernière transmission interceptée de la part de l'escouade du Frère Noctis ++

« Rapport de mission H36 mon Commandant. Ici Frère Noctis. Avons pénétré dans les quartiers d'équipage du Prometheus… CRRRRR Présence de nombreux hostiles… CRRRRR La brèche dans la coque nous a fait perdre Frère Metraen et le Sergent Gidéon… CRRRR Présence de nombreux Alpha également… CRRRR Un nouveau type d'ennemi nous a barré la route de la crypte du Librarium : il est rapide, toujours en mouvement et ses attaques sont brutales… CRRRR Demande de renforts mon Commandant… CRRR…» Fin de transmission.

Quoi de neuf...???


L'unique nouvelle carte Terrain
Alors que la première extension Print on Demand pour Space Hulk (Pack Space Marines  1) faisait la part belle au Space Marines en intégrant deux nouvelles escouades très efficaces, cette deuxième PoD s'attarde, elle, sur les missions (mais vous l'aviez surement déjà compris en lisant le titre). Vous trouverez donc à l'intérieur, une carte Terrain : « Brèche dans la coque » qui permet de tuer directement des aliens sur un crane mais avec possibilité de perdre un Space Marine sur un zéro. Vous trouverez également un nouveau type d'alien : le Genestealer Surrénal. Ce dernier possède deux symboles de déplacement et quand un essaim qui le contient obtient un zéro en attaque, il glisse et l'essaim attaque à nouveau. Et enfin vous aurez accès à douze nouvelles cartes de Lieu qui sont, sommes toutes, assez classiques par rapport à ce que vous avez déjà pu connaitre dans le jeu de base en terme de fonctionnement. Certaines de ces cartes Lieux vous donneront d'ailleurs du fil à retordre et vous proposeront par exemple d'affronter régulièrement des Genestealers Alpha ou Surréneaux (voire même les deux ensembles) ou bien de tenter d'éliminer des aliens en prenant le risque de perdre un Marine.

Bah pas grand chose...!!!


Un p'tit bisou bien baveux...???
Vous vous dites certainement qu'il n'y a pas grand-chose de neuf dans cette PoD… Et vous avez tout à fait raison. Même si le prix est dérisoire (cinq euros), l'intérêt l'est également. Les cartes Lieu se ressemblent même si leurs effets sont différents et elles ne tranchent pas assez avec le jeu de base. On ne sent pas véritablement de changements dans les stratégies ou dans les situations par rapport à ce que l'on a pu connaitre avant et l'on se surprend à se dire : « bah elles sont ou les nouvelles cartes… ??? ». Tout l'intérêt de cette extension aurait été de fournir des cartes Terrains différentes, mais avec une seule, vous ne risquez pas de voir beaucoup de changements. De même le Genesteatler Surrénal fait un peu pale figure et n'apporte pas beaucoup de variété. Sa capacité spéciale d'attaque n'apparaitra que rarement et il ressemblera au final plus à un alien normal qu'à un ennemi puissant et dangereux. Cette extension tient d'autant moins la route qu'elle souffre de la comparaison avec  le Pack Space Marines 1 qui, lui, avait totalement réussi à renouveler les parties avec deux fois moins de cartes. Ajouter à cela le fait que les objectifs des cartes sont un tantinet plus durs que ceux de la version de base (qui sont déjà relativement durs à remplir) et vous comprendrez notre réticence par rapport à l'intérêt d'une telle PoD.

Mauvais choix


L'ambiance des illustrations lorgne de très près
du côté d'Aliens de James Cameron
En bref ce Pack Mission 1 s'avère très dispensable surtout quand on voit la qualité du pack Space Marines 1 et l'intérêt potentiel des deux nouvelles PoD sorties récemment : le pack ennemi Tyranide et le pack Space Marine Deathwing (dont nous ne manquerons pas de vous reparler bientôt). Les développeurs ont eu la mauvaise idée de donner la priorité aux cartes de Lieux alors qu'ils auraient dû la donner aux cartes Terrain. En résulte un sentiment de non nouveauté renforcé par une difficulté accrue. Dommage car il y avait clairement matière à faire quand on connait l'univers lié à Space Hulk et à Warhammer 40000

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

    Rubriques