8/10

Descent - Le Puits des Ténèbres : Extension

Une extension indispensable qu'il vous faut impérativement si vous avez aimé le concept du jeu de base et qui prolongera votre expérience de jeu d'une manière encore plus agréable.

On pouvait redouter un peu cette première extension de Descent : qu'allait-elle bien pouvoir apporter de plus à un jeu qui était déjà de base très bon et très complet ? Et bien justement beaucoup de choses... !

Le Seigneur qui pouvait avoir un peu de mal à partir du milieu de la partie avec des Héros bardés de trésors en argent ou en or va pouvoir s'en donner à cœur joie avec trois nouveaux moyens de hacher du Héros.

Le contenu de la boîte
Le contenu de la boîte

Tout d'abord trois nouveaux monstres : les Kobolds : petits et faibles lorsqu'ils sont seuls mais qui ont l'art de submerger les Héros en très grands nombres (dix-huit figurines fournis). Les Ferrox : créatures mi-orc, mi-vampire, suceurs de sang qui saigneront les héros un peu trop téméraires au corps à corps. Et enfin les indestructibles Golem de pierre et de fer dont la peau est à peu près impénétrable à n'importe quelle arme.

 

Ensuite le joueur Seigneur dispose de toute une batterie de nouveau pièges tous plus vicieux les uns que les autres : en bon Indiana Jones qu'ils sont, les Héros vont devoir jongler entre champs de flèches empoisonnées, lames faucheuses, grosses boules de pierre menaçant de les écraser, cases de lave ou de boue.

Mais l'innovation majeure de cette extension pour le joueur Seigneur est désormais la possibilité de personnaliser son paquet de cartes via un système de points de traîtrise selon la quête jouée : le Seigneur pourra choisir d'orienter son paquet soit sur l'invocation de monstres (et surtout des gros tas), soit sur des pièges bien vicelards, soit sur des évènements précis comme jouer des monstres pendant le tour des Héros ou bien leur faucher de l'équipement.

Vous l'aurez compris, le joueur Seigneur va véritablement pouvoir se faire plaisir. Ceux qui pensaient qu'à partir d'un certains niveau, les Héros devenaient intouchables vont devoir revoir leur copie. Le Seigneur a désormais les moyens de les mettre en danger jusqu'au bout.

Une fiche de Héros
Une fiche de Héros
Heureusement les Héros vont avoir un peu de répondant (je dis bien un peu parce qu'on a quand même l'impression que le joueur Seigneur a été favorisé) : six nouveaux Héros dont des supers bourrins comme Lord Hawthorne (qui possède la capacité extension) ou bien Nanok de la Lame (qui possède de base quatre points d'armure potentiellement augmentable : c'est énorme !), de nouvelles compétences assez efficaces, un nouveau type de potion (pas super utile puisqu'elle ne donne que cinq dés de pouvoirs lors d'une attaque), de nouveaux trésors, de nouvelles reliques ultra puissantes (six ce qui est plus que dans le jeu de base) et un familier bien utile.

Une version peinte du Golem si vous vous sentez l'âme d'un artiste...
Une version peinte du Golem si
vous vous sentez l'âme d'un artiste...

Alors évidemment on pourrait quand même faire quelques reproches à cette extension : tout d'abord le nombre de nouveaux monstres : seulement trois ce n'est pas énorme par rapport à tous ceux de la boîte de base même s'ils possèdent tous leurs lots de nouvelles capacités. Ensuite on pourrait reprocher à cette extension de faire perdurer voire même d'accentuer le déséquilibre de base entre les Héros et le Seigneur : ce dernier qui était déjà un peu surpuissant l'est encore plus et les pauvres Héros qui luttaient pour survivre jusqu'aux trésors argent vont encore plus galérer. Là où l'on pouvait envisager une quête juste avec deux héros dans la boîte de base, on ne le peut plus ici : il faut impérativement trois voire quatre Héros sous peine de perdre très rapidement. Et même avec ce nombre-là, vous pourrez être amené à recommencer plusieurs fois une quête avant de pouvoir la réussir. Le joueur Seigneur devra donc peut-être un peu retenir ses coups histoire de faire durer la partie sous peine de dégoûter les autres joueurs. Mais après tout n'est-ce pas la caractéristique propre d'un Maître du Jeu (même si l'on n'est pas dans un jeu de rôle) de savoir bien doser la difficulté pour que chacun y prenne le plus de plaisir...


L'arrière de la boîte
L'arrière de la boîte
Malgré ces quelques défauts, cette première extension qui ne paye pas de mine de prime abord s'avère en fait très riche grâce à un florilège de nouvelles cartes, capacités, outils pour le Seigneur avec une mention toute particulière pour les quêtes qui s'avèrent très imaginatives et retorses : c'est bien simple, chacune des neuf quêtes possède sa propre personnalité et l'on n'a jamais l'impression de refaire la même chose et juste « aller casser du monstre sans but ». Mention spéciale à la première quête : Enterrés vivants où les Héros sont obligés de tracer comme pas possible car les morceaux de plateaux du jeu s'effondrent à chacun de leur pas (cardiaques s'abstenir !) ainsi qu'à la neuvième : Le puits des Ténèbres où les Héros commencent tout de suite avec des trésors en or mais où la pression est également énorme, puisque là encore, la mission doit être exécutée dans un laps de temps imparti.

Bref une extension indispensable qu'il vous faut impérativement si vous avez aimé le concept du jeu de base et qui prolongera votre expérience de jeu d'une manière encore plus agréable.

A découvrir

Tobago

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

    Rubriques