2/10

Dragon, où est ta flamme ?

Dragon est un rapide jeu de réussite à jouer en famille. Un jeu de placement de cartes aux superbes illustrations, qui s'adresse principalement aux plus jeunes d'entre nous..

Les joueurs qui ont des enfants autour d'eux se cassent souvent la tête pour trouver de quoi jouer avec des petits sans s'ennuyer eux-mêmes. L'auteur de Dragon a certainement voulu satisfaire ce genre de public en proposant ce petit jeu de cartes qui a visiblement pour objectif d'atténuer le handicap des plus jeunes en mettant tout le monde sur le même pied.


Joli graphisme, jolis dessins et c'est à peu près tout.


Trop mignon

Les parties sont rapides : une dizaine de minutes, on peut aussi faire durer le plaisir (ou la corvée) sur plusieurs manches. Au début du jeu, chaque joueur reçoit sept cartes, puis on pose une carte face visible sur la table, le reste forme une pioche. A son tour, chaque joueur pioche une carte. Puis il choisit l'une des cartes en sa possession qu'il place près d'une carte déjà posée, soit dans une colonne, au-dessus ou au-dessous d'une carte de même valeur, soit dans une ligne, avant ou après une carte ayant un chiffre d'écart. Et ce jusqu'à épuisement de la pioche et des cartes en main.

Attention à ne pas oublier de piocher à son tour de jeu, j'ai vécu un drame familial parce qu'un jeune grognon avait manqué son tour de pioche et s'était vu grandement désavantagé. Devant sa "bonne humeur", sa défaite cuisante a été vue comme une juste récompense.

Le mécanisme de jeu est simple : il faut placer ces cartes numérotées de un à
sept
représentant des dragons aux différents âges de leur vie (de l'œuf à l'ancêtre). Il y a sept séries de sept dragons. Le but est de finir les lignes et les colonnes pour récupérer les points de chaque série, et quand je dis "finir", c'est vraiment celui qui pose la dernière carte qui prend les points. Un bonus est accordé si dans l'alignement complété se situe un dragon "énervé" c'est-à-dire qui crache une flamme.

Il faut donc essayer de faire poser aux adversaires leurs cartes tout en faisant de la rétention avec les siennes pour être celui qui empoche la mise en posant LA carte qui tue. Les enfants et les adultes sont à égalité enfin presque...puisqu'un avantage est accordé au plus jeune qui sera le dernier joueur vu qu'on commence la manche par son voisin de gauche. C'est de bonne guerre.
Tout feu, tout flamme, du moins en apparence

Les illustrations sont vraiment belles (bravo donc au dessinateur : Didier Guiserix), ça plaira aux enfants et aux adultes adeptes de bêtes légendaires et d'univers héroïc-fantasy, mais c'est la seule vraie qualité de ce jeu. Car l'objectif annoncé de créer un jeu familial agréable pour tous n'est pas atteint. Mais il faut tenir compte du fait que je ne suis visiblement pas dans la cible des personnes à qui s'adresse le jeu. Je suis persuadée que Dragon peut plaire aux enfants, je suppose que ce jeu de réussite pourrait être suffisamment amusant pour le grand public même s'il n'intéressera pas les joueurs réguliers. Personnellement, je ne suis pas séduite et ma passion du jeu n'est pas satisfaite. A vous de vous faire votre propre idée...

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

Rubriques