7/10

Illusio

Illusio est un petit jeu de cartes sympathique et rapide avec un thème très accrocheur, un design assez soigné et un aspect "mort subite" très prononcé. Les mécanismes restent classiques mais efficaces et il n’est pas rare à la fin d’une partie un peu trop rapide d’entendre un "Allez ! La revanche… ?!".

 

Ça y est : après des mois d'attente, qui paraissent des années pour la plupart d'entre nous, les grandes vacances sont enfin là et une inquiétude grandissante vous taraude depuis déjà quelques semaines. Quel jeu allez-vous emmener cette année en vacances avec vous ? Car, même si Horreur à Arkham et Descent sont sûrement les meilleurs jeux de plateau du monde, force est de constater qu'ils ne logeront certainement pas dans votre valise (ou alors vous avez les moyens de vous payer un porteur). Ils risquent également de ne pas plaire à votre tante Martine (qui est trop âgée, ne serait-ce que pour envisager d'appréhender le mot « orc » ou « troll ») ni à votre petit cousin Alexandre (qui, lui, risque d'avoir du mal avec des règles qui font une trentaine de pages) avec qui vous allez partager ces deux semaines à la mer dans une maison de location à Noirmoutier. Vers quoi allez-vous donc vous tourner afin de ne pas tomber dans le sempiternel Monopoly ou Taboo ? Krinein vous donne une réponse… Il s'agit d'Illusio.


Une carte Action Spéciale qui
rajoute deux points à votre tour
en cours
Illusio
c'est quoi ? L'action se déroule en 1896, à l'heure où les plus grands pionniers de la prestidigitation rivalisent d'ingéniosité pour émerveiller le public. Vous allez donc incarner dans ce petit jeu de cartes un des dix magiciens en lice pour un concours de magie et devrez rivaliser d'astuce pour vous faire un nom afin de surclasser vos adversaires. Le but est donc d'arriver à rassembler divers composants (animaux, formules magiques, artifices, publics, accessoires divers etc…) afin de pouvoir réaliser des tours plus ou moins compliqués et cela dans le but ultime de gagner des points de prestige (chaque tour octroyant un certain nombre de points, de un à quatre, en fonction de sa difficulté et du nombre de composants qu'il requiert). Le premier arrivant à cumuler douze points de prestige remporte la partie. En plus de cela, différentes cartes spéciales viennent pimenter un peu ce concept : certaines gêneront l'adversaire en lui volant des cartes de sa main ou en lui infligeant des malus de points, tandis que d'autres vous octroieront différents bonus (transformation de carte en une autre, bonus de points etc…). Le jeu alternera donc entre pose des composants du tour dans ses coulisses, appropriation d'un tour pour tenter de le compléter et cartes d'actions spéciales. Toute la subtilité du jeu tiendra donc dans le fait de bien choisir quelle carte jouer et surtout à quel moment, étant donné qu'on ne peut jouer qu'au maximum deux cartes par tour.


Un lapin, accessoire
indispensable du magicien
Vous l'aurez compris, Illusio se place comme un jeu de course à l'objectif qui fait un peu penser, par certains côtés, au principe de base du 1000 bornes. On pose des cartes afin d'atteindre un objectif fixé avec possibilité d'entraver l'adversaire où de se favoriser. Toutefois, cette course à l'objectif possède un aspect « mort subite » très prononcé. En effet, il n'est pas rare de pouvoir gagner une partie avec seulement deux ou trois tours à l'affiche car chaque tour peut potentiellement vous rapporter beaucoup plus de points de prestige que son nombre de base grâce à un système de bonus. Le bonus d'exactitude des composants vous rapporte un point de plus pour chaque élément exact posé. Ainsi, le tour « La cage invisible », qui nécessite un animal et une formule, vous rapporte de base deux points, mais si vous réussissez à l'exécuter avec l'animal spécifique qui est mentionné sur le tour, à savoir une colombe, vous obtenez un point supplémentaire. Il en est de même avec le bonus de spécialisation qui vous octroiera un point supplémentaire si vous réalisez des tours de la même famille (Close-up, Mentalisme, Evasion, Illusion). Ajoutez à cela les capacités spéciales propres à chacun des magiciens et certaines cartes spéciales qui peuvent vous donner encore un bonus de points et vous pouvez vous retrouver avec des tours qui frôlent les dix points. Il faut donc constamment surveiller ce que fait l'adversaire et anticiper ce qu'il fera car la victoire se joue bien souvent à un tour près et il est vite fait de se faire avoir parce que l'on aura sous-estimé le nombre de points gagnés sur un tour par l'adversaire.


Quelques cartes Actions Spéciales
Illusio
fait donc partie de ces petits jeux rapides à thème fort, parfait pour un début de soirée entre amis. Il est d'ailleurs conseillé d'y jouer à plusieurs et non pas seulement à deux, la tension et le suspense augmentant grandement alors. Le design des cartes est soigné et possède cet aspect vieillot assumé qui rappelle assurément ce que l'on pouvait voir dans les cabarets et sur les affiches au début du XXème siècle. Le jeu, quant à lui, propose toujours une bonne dose de suspense pour savoir qui remportera la mise et, même si les mécanismes ont été vus un certain nombre de fois et n'apportent rien de franchement nouveau, ils restent relativement efficaces. Enfin, les spécialités propres à chaque magicien sont intéressantes et trouvent toutes une utilité à un moment ou à un autre de la partie.


Un réservoir utilisé dans
de nombreux tours d'évasion
Toutefois, si l'on devait faire un reproche à Illusio, ce ne serait non pas son manque d'envergure, car il assume pleinement ce qu'il est : un petit jeu de cartes sympa accessible à tous. Non, le principal reproche que nous lui ferions serait plutôt un certain manque de finition, aussi bien dans le contenu que la mécanique. Il est par exemple dommage de ne pas pouvoir gêner plus l'adversaire car, mis à part le fait de lui donner un malus d'un point (ce qui n'est pas énorme) et de retarder la mise à l'affiche d'un tour, il n'y a pas grand-chose d'autre… De même il aurait été intéressant de joindre une petite note explicative sur les différents tours du jeu (effet, inventeur, anecdote etc…) au lieu de seulement les nommer. D'un point de vu matériel, il aurait été également utile de fournir aux joueurs un système, même basique, afin de pouvoir noter les scores au lieu de bêtement les inscrire sur un papier. Tous ces petits détails, qui peuvent paraître bien anecdotiques, et qui ne remettent nullement en cause l'intérêt du jeu, auraient pourtant contribué à immerger encore un peu plus le joueur dans l'univers des magiciens.


Quelques magiciens et leurs tours
Illusio
reste donc un petit jeu de cartes sympathique et rapide avec un thème très accrocheur (et d'ailleurs assez rare) et au design assez soigné. Les mécanismes restent classiques mais efficaces et il n'est pas rare à la fin d'une partie un peu trop rapide d'entendre un "Allez, la revanche…?!".

A propos de l'auteur

    1 commentaires

    • Penthesilea

      10/08/2011 à 19h27

      Répondre

      les graphismes me plaisent, j'aimerais bien l'essayer ce jeu
      http://jeux-societe.krinein.com/illusio-23527/critique-16828.html

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

    Rubriques