4.5/10

Kragmortha

Kragmortha est un jeu basique, dans un univers sympa, qui aurait mérité d'être aussi réussi que son prédécesseur, Oui, Seigneur des Ténèbres. A réserver aux débutants.

Après le succès de Oui, Seigneur des Ténèbres, Ubik enchaîne avec un jeu prenant place dans le même univers : Kragmortha. Un jeu de plateau de facture plus classique, moins délirant, plutôt indiqué pour les jeunes joueurs.

Nous voici en effet en présence d'un jeu dont la dynamique est plus commune que celle de Oui, Seigneur des Ténèbres : les joueurs dirigent des gobelins dans la bibliothèque du puissant et maléfique Rigor Mortis, à la recherche de grimoires et de parchemins. Et leur mission est périlleuse : s'ils se font coincer par leur maître, ils risquent de sacrées déconvenues.

En réalité, Kragmortha est un jeu plutôt bateau : les joueurs tirent des cartes de déplacement qui leur permettent de se rendre sur telle ou telle case, suivant les symboles de leurs cartes et ceux des cases du plateau. Ils peuvent au choix déplacer leur gobelin ou déplacer Rigor Mortis. Le seul point tactique consiste à pousser les gobelins des autres avec le sien, en direction du seigneur des ténèbres. Malheureusement, la part de hasard dans le tirage des cartes empêche de pouvoir réellement programmer ses actions à l'avance. Autre possibilité de mouvement : utiliser un téléporteur, duquel résultent d'autres effets aléatoires.

L'objectif du joueur est double : gagner des cartes grimoires avec des effets spéciaux temporaires, ou amener les autres gobelins à rencontrer Rigor Mortis et à se prendre un Regard Pétrifiant. Le jeu se termine quand le paquet de grimoires est vide ou qu'un des joueurs a récolté quatre Regards Pétrifiants. Ceux-ci font penser à Elixir en moins fun, moins varié. En ajoutant que le but du jeu n'est pas clairement de donner des gages aux autres, leur intérêt reste assez limité.

Au final, si Kragmortha n'est pas un jeu génial, il n'est pas non plus totalement dépourvu d'intérêt. L'intérêt majeur de ce jeu réside dans l'outil qu'il représente pour initier de jeunes joueurs aux jeux de plateau, en mixant plusieurs systèmes de jeux qu'ils retrouveront plus tard. On regrette tout de même la petite étincelle qui faisait toute la saveur de son aîné, Oui, Seigneur des Ténèbres.

A découvrir

Condottiere

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

    Rubriques