8/10

Munchkin

Munchkin est un jeu qui a une certaine aura dans le milieu des amateurs de jeux de rôle. Si vous n'êtes pas de cette caste, vous serez peut-être passé à côté. Et je vous propose de rattraper le temps perdu car le jeu en vaut la chandelle.

Gros Bill. C'est le nom d'un rôliste des années 80 qui passait son temps à tricher pour améliorer son personnage. Grosbill, c'est devenu un nom commun pour parler d'un type de joueur qui cherche à être le plus fort par tous les moyens, y compris les moins élégants et les plus grossiers. Grosbill, c'est enfin le terme français équivalent à Munchkin.

Ce jeu de cartes vous permettra de prendre la peau d'un de ces grosbills pour tenter d'imposer votre suprématie autour de la table de jeu. Autant dire qu'avec un tel postulat de départ, on ne fait pas au premier abord dans la finesse. Notre cher grosbill évolue dans l'univers classique de jeu de rôle, sorte de Donjons et Dragons de base, et il effectue les actions les plus astucieuses existantes : ouvrir la porte du donjon, taper le monstre, piller le trésor, devenir plus fort. Et pourtant...

Ce jeu de Steve Jackson (créateur du système de jeu générique GURPS, notamment utilisé pour le célèbre jeu vidéo Fallout), et distribué en France par Ubik (avec un design beaucoup plus réussi qu'en vo), est en réalité un jeu humoristique. Il tourne en dérision les poncifs de l'univers médiéval fantastique à coup de jeux de mots implacables et des illustrations franchement funs de John Kovalic, créateur de Dork Tower, bande dessinée parodiant l'univers des rôlistes. On passe donc un bon moment à la découverte de chaque nouvelle carte et il n'est pas rare de voir un joueur pouffer de rire en mettant secrètement une carte dans sa main.

Le principe de Munchkin n'est pas très compliqué : au milieu de la table, deux piles de cartes, les cartes donjon et les cartes trésor. A chaque tour, on retourne une carte donjon et, si c'est un monstre (comme les "escargots sous acide"), on doit le combattre, fuir, ou demander de l'aide à l'un de ses co-aventuriers. Quand on tue un monstre, on pioche autant de trésors qu'indiqués sur sa carte, et on monte de niveau, l'objectif du jeu étant d'atteindre le niveau 10. Plutôt simple.

L'intérêt majeur du jeu réside dans la phase de négociation avec les autres aventuriers qui peuvent nous aider dans les combats. Chacun tente d'en tirer le maximum de profit, quitte à menacer les autres d'utiliser des cartes pour booster le monstre et rendre le combat ingérable s'il n'est pas choisi comme partenaire. Bref, tous les moyens sont bons pour arriver au niveau 10, et Munchkin multiplie les possibilités de coups en traître pour faire chuter les autres.

A côté de ça, on trouve des cartes d'équipement plus loufoques les unes que les autres pour améliorer ses chances de victoire, des malédictions terribles telles le "poulet sur la tête" pour couler les autres, des cartes de races pour devenir autre chose qu'humain et avoir certains bonus (elfe, nain, hobbit), des cartes de classe histoire d'obtenir des capacités spéciales (voleur, prêtre, magicien, guerrier) et des cartes de triche qui permettent... pas mal de choses !

Munchkin peut être joué entre 3 et 8 joueurs (on peut jouer à deux mais c'est sans grand intérêt), en notant que plus on est nombreux, plus les heures de jeux s'allongent. Sachant qu'il n'est pas rare qu'une partie à 4 joueurs dure une bonne heure et demi et qu'une à 6 joueurs peut aisément atteindre les 3 heures, le rapport intérêt / temps de jeu le plus intéressant est entre 4 et 5 joueurs.
A noter de très nombreuses extensions pour le jeu, qui ajoutent des cartes, des univers, des compteurs et autres joyeusetés, le tout sur le site officiel américain.

Partager cet article
A voir

Fantasy Pub

A propos de l'auteur

    8 commentaires

    • kou4k

      11/06/2006 à 21h39

      Répondre

      j'ai entendu parler de ce jeu, mais n'ai jamais réussi à cerner le but...

      maintenant, grace à ta critique, je crois que je vais me laisser tenter

    • Guillaume

      11/06/2006 à 21h43

      Répondre

      Je suis à 100% d'accord avec cette critique
      Munchkin est un très bon jeu, à la fois facile à comprendre et hyper distrayant. Je n'ai pas encore réussi à m'en lasser, pourtant, être munchkin c'est par définition refaire encore et encore la même chose, donc j'aurai pu le croire.

      Avoir une culture jdr ça aide quand même, pas dans l'absolu, mais pour être directement dans le bain sans attendre 30 minutes

    • tybo

      11/06/2006 à 22h18

      Répondre

      Comme Guillaume, j esuis d'accord avec la critique

      Il s'agit d'un jeu simple d'accès... Le problème c'est quand vos soit disant potes se liguent contre vous !!!!!!

    • kolas

      12/06/2006 à 07h24

      Répondre

      Je ne suis pas convaincu. Pour ma part, je suis un rôliste depuis plusieurs années, et j'ai bien compris les références. Les amis avec qui j'ai joué à Munchkin également. Et nous nous sommes vites lassés. Les images sont sympas la première fois, mais après deux parties, elle se ressemblent toutes. Peu de variété dans ce jeu, me semble-t-il, donc.
      kolas

    • nazonfly

      12/06/2006 à 10h47

      Répondre

      Moi j'ai un assez fort background rôliste, sans pour autant être rôliste. Comme vous comprenez pas?? Tant pis.

      J'ai déjà fait des dizaines et des dizaines de partie de Munchkin sans jamais m'en lasser. En surfant sur le net, j'ai vu des personnes qui n'avaient pas trouvé d'intérêt à Munchkin tout simplement parce qu'elles ne se trahissaient jamais. Et la trahison c'est vraiment quelque chose d'excellent. Ainsi que les alliances.
      Je me rappelle par exemple d'une partie où deux personnages de niveau 9 se sont ligués pour gagner toutes les deux et laisser le reste de l'assemblée comme des c*ns.

      Ahhh les malédictions genre Poulet sur la tête sont excellentes. Qu'y-a-t-il de plus drôles que d'avoir un Poulet sur la Tête, des Mains Minuscules et des Grands Pieds.

      J'adore

    • naweug

      12/06/2006 à 11h06

      Répondre

      tybo a dit :
      Il s'agit d'un jeu simple d'accès... Le problème c'est quand vos soit disant potes se liguent contre vous !!!!!!


      huhuhu
      C'était quand même mieux que Sonic

      Une autre partie un ces quatre ?

    • math78

      24/10/2006 à 14h32

      Répondre

      Un jeu simple avec des règles claires.
      Un gameplay jubilatoire : alliances et trahisons sont monnaies courantes.
      Comme dans l'Oeil Noir.... comment ça je suis rôliste ? Mo non, pô du tout !

      Une idée de critique : le jeu "ILLUMINATI" du même Steve Jackson (et non Peter) sorti bien avant Munchkin, avait dèjà les mêmes bases : trahir pour réussir, fourber pour voler et comploter pour gagner.
      Je trouve d'ailleurs ce dernier nettement mieux que Munchkin.

      Au final : 7.5 pour Munchkin

    • Aen

      25/10/2006 à 15h12

      Répondre

      Merci pour ta suggestion, il est sur ma liste

      Concernant Munchkin, il semble que la nouvelle extension qui vient de sortir comporte un certain nombre d'erreurs d'imprimerie : couleurs inversées, bonus erronés. En espérant qu'Ubik fasse quelque chose pour résoudre ce problème...

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

    Rubriques