8.5/10

Oui, Seigneur des Ténèbres

Oui, Seigneur des Ténèbres est un jeu très amusant, une réussite de bon goût pour animer les soirées entre amis.

Les mondes imaginaires parlent souvent d'histoires de héros qui partent en quête de mystérieux artefacts, sauvent des princesses, mettent la main sur de précieux trésors, font le bien et combattent le mal. Nous voici en présence d'un jeu qui vous propose d'incarner les malheureux serviteurs de Rigor Mortis, Seigneur des Ténèbres. Ces serviteurs qui tentent eux aussi de remplir leurs missions mais qui ne sont pas assez doués pour les réussir. Alors espérons que vous serez au moins assez intelligent pour trouver une bonne raison à votre échec cuisant !

Oui, Seigneur des Ténèbres ! est un jeu dans la lignée du classique Il était une fois. Mais au lieu de raconter une belle histoire, il s'agit ici de vous trouver des excuses pour l'échec de la mission, si possible en faisant porter le chapeau à vos partenaires.

Ce jeu permet de rassembler jusqu'à 16 personnes autour de l'histoire, bien qu'il est évident qu'une certaine confusion gagne la partie à partir de moitié moins de joueurs. L'un d'entre eux, choisi de la manière que vous voulez prend le rôle de Rigor Mortis, l'infâme seigneur des ténèbres, dont un regard peut glacer ses adversaires comme ses serviteurs. Il décide de la mission qu'il a donné à ses serviteurs - les autres joueurs - et leur annonce. Puis la partie commence, au retour des incompétents sbires.

Carte excuse.
Carte excuse.
Oui, Seigneur des Ténèbres !
est un jeu où on ne gagne pas, mais plutôt où on n'essaie de ne pas perdre. La quête est de toute manière un échec, autant éviter d'y laisser la vie. Un premier joueur tente d'expliquer les raisons de l'échec. Il a à sa disposition des cartes Excuse, qui sont autant d'éléments pour soutenir son discours. Il peut s'agir de lieux, d'événements, de rencontres, d'objets. Chaque carte comporte un nom, une illustration et une citation, qui peuvent tous trois être utilisés par celui qui a la parole.

Carte action.
Carte action.
Viennent ensuite les cartes Action, qui sont de trois types : celles qui permettent de rejeter la faute sur un autre joueur, celles qui permettent de rajouter un élément au récit du joueur qui parlent, et celles qui permettent les deux.

En combinant ses cartes Action et Excuse, les joueurs poursuivent ensemble l'histoire, rajoutent un élément gênant celui qui tente de se disculper, se rejettent la faute les uns sur les autres. A tout moment, celui qui incarne Rigor Mortis peut décider que l'explication est vraiment lamentable et envoyer un regard qui tue à un de ses sbires. L'histoire des excuses reprend alors comme précédemment. Quand un des joueurs reçoit son troisième regard qui tue, il doit alors implorer son maître de le laisser en vie. Si Rigor Mortis refuse de lui laisser la vie sauve, le joueur a perdu et la partie s'arrête. Si celui-ci accepte, le serviteur reçoit une ultime chance de sauver sa peau en tirant une carte dans un paquet : si elle ne comporte pas le crâne du maître il est sauvé pour cette fois, sinon il a perdu. La partie s'arrête quand un des joueurs a perdu, et le perdant prend généralement (suivant le choix des joueurs) le rôle de Rigor Mortis.

Illustration d'Excuse.
Illustration d'Excuse.
Sur ce concept assez simple, les parties s'enchaînent dans la bonne humeur. L'important ici est de chercher avant tout l'amusement, l'incarnation du rôle de petit monstre à la voix haut perché et aux excuses minables. On y prend très vite goût et on s'amuse diablement, d'autant que les illustrations et les situations proposées sont assez sympathiques. Il faut cependant éviter de multiplier trop rapidement les parties : le jeu ne comporte que 80 cartes excuses et on en a vite fait le tour.

Partager cet article
A voir

Au Feu !

A propos de l'auteur

    6 commentaires

    • Evan

      24/09/2007 à 19h40

      Répondre

      Assez déconcertant comme jeu... Le but en effet n'est pas de gagner, mais pas non plus de faire perdre les autres et encore moins de ne pas perdre, vu qu'être le seigneur des ténèbres peut être un but et donc perdre un objectif! Du coup, tout le jeu est entre les mains du Seigneurs actuels pour corriger sans se laisser prendre sa place... Au bout de 4 ou 5 parties consécutives, ce n'est pas tant le tas de cartes qui repasse en boucle qui est gênant (pour preuve nous avons vraiment vécu 4 ou 5 histoires totalement différentes) mais bien le fait que tout le monde ait eu envie d'être le maître...

      A tester parce qu'il est très fun, mais un "Il était une fois" est bien mieux construit et donc moins déroutant!!

    • Anonyme

      05/10/2007 à 12h39

      Répondre

      attention jeu de rôle ! éviter de jouer avec des gens qui vont étudier vos réactions quand vous êtes le méchant seigneur des ténèbres ! sinon bon jeu, marrant.

    • Bung

      26/12/2007 à 13h41

      Répondre

      Oui !


       


      Attention de ne pas brûler une église avec votre regard qui tue vous risquerez de passer dans l'emission de Mreille Dumas le cas echéant !!


       





       

    • Aen

      14/04/2008 à 21h51

      Répondre

      Naaaan, pas Mireille !!! Son nom est banni à jamais de tout ce qui touche l'univers du conte et du rôle. Quand je pense que des amis ont dû arrêter de jouer à cause de sa bêtise...

    • el viking

      17/01/2009 à 00h05

      Répondre

      triste époque... m'enfin oui seigneur des ténèbres est pas mal, du moins au début! en revanche, je trouve le système de jeu mal expliqué... certaines situations peuvent être sujettes à plusieurs interprétation des règles...


      Ah enfin un jeu qui propose de satisfaire mes pulsions de fourbitudes... (ça se dit?)

    • Anonyme

      09/05/2010 à 06h39

      Répondre

      c'est trop bien est surtout trop fun

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

    Rubriques