9/10

Quarto

Ça y est, je viens de placer un pion noir, court, carré et à trou. Voilà, je lui offre maintenant un pion noir, court, rond et à trou. Il est bloqué, hé hé. Il ne peut pas gagner mais me donnera sur un plateau la dernière pièce qui m'offrira la victoire. C'est bon, il a joué et me tend ce joli pion couleur ébène que je vais m'empresser de placer. QUARTO ! C'est gagné mais ce fut dur, l'adversaire était à la hauteur.

Là, vous vous demandez sûrement : "Mais qu'est-ce qu'il dit ? Le pauvre a passé trop de temps sur Krinein et vient de péter les plombs". Pourtant non même s'il est vrai que certains membres ont pu avoir une influence quelque peu particulière sur ma personnalité (ils se reconnaîtront). Je m'égare du sujet, il serait temps de le recentrer. Un mot spécial a été prononcé : Quarto, tel est ce qui nous intéresse. De toute façon, vous avez tous vu le titre de la critique et l'effet d'annonce est forcément tombé à plat. Mais peu importe puisqu'on n'en a pas encore parlé et c'est bien cette partie la plus importante. Quarto est un jeu de société de type stratégique dans la lignée de Puissance 4 ou du morpion mais en beaucoup plus intéressant et complexe.

Quatre sortes de pions, des multitudes de combinaisons
Alors déballons cette boîte de jeu pour savoir ce qu'elle contient. Un plateau de bois, seize pions et le règlement. C'est largement suffisant. Voyons maintenant les règles : le but du jeu est d'aligner quatre pions de la même sorte. Cela a l'air simple mais qu'entendent-ils par de la même sorte ? Effectivement les pions sont bizarres, regardons les de plus près. On peut voir des différences suivant quatre sortes : la taille (grand / petit), la couleur (foncé / clair), la forme (rond / carré) et l'aspect du dessus (plein, troué). Il faut donc réussir à aligner quatre pions de la même espèce sur le plateau de 16 places, pouvant ainsi former 10 diagonales. Autrement dit, les combinaisons sont multiples entre toutes ses formes, les possibilités de gagner ne manquent pas et l'inattention ne pardonne pas.

Prêt à massacrer l'adversaire ?
C'est bon, vous avez compris le principe ? Alors, on peut commencer le jeu. Tiens, j'ai oublié une règle, sûrement la plus importante et la plus intéressante. Ce n'est pas à nous de placer directement le pion. Il faut le choisir et le donner à l'adversaire pour qu'il le place. C'est là que le jeu prend son importance puisque cela nous amène à réfléchir deux fois plus. D'abord à la pièce que l'on va donner pour établir une stratégie puis à celle que l'on doit placer. Au final, le jeu avance assez vite et les parties durent entre cinq et dix minutes ce qui est parfait pour passer le temps en attendant le film du soir par exemple. Une fois les quatre pions alignés, le joueur doit dire Quarto ou toute autre ânerie pour signaler sa victoire mais s'il ne le fait pas et que l'adversaire voit lors de son tour qu'il a déjà gagné, il peut le dire sans avoir aucune pièce à déposer. Une bien jolie règle. Ainsi, ce jeu de stratégie est moins complexe que les échecs ou autres du même type mais se révèle suffisamment tactique pour que les parties ne se ressemblent pas et que tout le monde puisse y jouer. De plus, on peut ajouter un peu de piment en autorisant les carrés en plus des alignements pour encore plus de combinaisons possibles. A l'inverse, on peut en retirer pour les jeunes enfants et faciliter leur jeu.

Quarto a raflé énormément de récompenses et cela se comprend. Créé au début des années 90 par un allemand, ce jeu stratégique devrait devenir aussi populaire si ce n'est plus que ses petits compagnons du même genre. Essayez, vous devrez vite être conquis.

Pour plus d'information, consultez le site de Gigamic.

A découvrir

Echecs (Le jeu d')

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    30/01/2009 à 03h08

    Répondre

    j'adore ce jeux. je l'ai fait découvrir à tout mon entourage, du plus jeune (9 ans) aux plus vieux, tout le monde y trouve son compte ^_^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

Rubriques