7/10

Star Wars D6

Une bonne initiation

Avertissement : L'édition de Starwars qui est ici critiquée n'est pas celle issue du système D20.

Starwars est un jeu de rôle dont l'univers est celui du film éponyme. Donc pas de surprise, tout le monde connaît, ainsi le meneur de jeu ne passera pas trop de temps à l'expliquer. Vous allez pouvoir incarner de véritables héros comme Luke Skywalker, La princesse Leia Organa, Yan Solo, Chewbacca, Lando Calrissian.... évidemment, vous commencerez l'aventure avec un personnage de bas niveau, mais le temps et les scénarii passant, vous serez très vite capable d'égaler les plus grands exploits (comme celui de la destruction de l'étoile de la Mort).

Les règles sont d'une simplicité enfantine, les personnages possèdent des attributs (Dextérité, Perception, Vigueur, Savoir, Mécanique, Technique) et des compétences (Armes lourdes, Blaster, Astrogation, Démolition, Bureaucratie, Natation, Jeu... pour ne citer que celles-là, auxquelles on peut ajouter, pour les jedis : Contrôle, Sens, Altération) qui les déterminent complètement par l'intermédiaire de dés. Par exemple un personnage ayant 3 dés (3D) en vigueur lancera 3 dés à six faces pour utiliser cet attribut. Le principe de réussite est simple : chaque action possède un degré de difficulté (allant, en principe de 5-très facile à 30-très difficile), et il suffit de faire un score plus élevé avec le jet de dés.

Le point fort de Starwars est son côté héroïque : les actions d'éclat, décisives et spectaculaires sont toutes plus ou moins réalisables (à moins de se lancer à l'attaque d'un rancor à mains nues!) car des points de Force permettent de doubler le nombre de dés à lancer. C'est vraiment très agréable à jouer. Par contre, je conseille d'augmenter légèrement le nombre de points de compétences (équivalent des XPs) afin que les personnages deviennent assez vite puissants : on parvient ainsi à revivre la trilogie Starwars. Sinon,autre conseil pour les jedis de la première édition : avoir des points du côté obscur est indispensable, on devient puissant beaucoup plus vite (Ah.. Je me souviens avec nostalgie d'une partie où un jedi a réussi à dissiper toute l'énergie d'un détonateur thermal qui explosait...). Mais attention, je n'incite pas au Grosbillisme ! Il faut savoir garder une certaine mesure (jamais mes joueurs n'ont essayé de se débarrasser de l'Empereur ou de Dark Vador).

Starwars est fluide, aisé et pas trop sérieux; les règles sont faciles à assimiler; l'univers est connu de tous, ce qui en fait le jeu idéal pour l'initiation au jeu de rôle (aussi bien en tant que joueur qu'en tant que meneur de jeu).

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

2 commentaires

  • Havrais76

    25/07/2006 à 15h21

    Répondre

    Y a le même problème avec la Caste des Métabarons...Le système D6 n'est pas top...trop de simplicité tue la variété: ainsi paradoxalement, on est dans un univers super vaste (une galaxie avec pleins de races extraterrestres) mais dans le choix des armes on a un blaster un fusil laser une arbalète deux trois trucs plus ou moins puissants...on est limités à peu d'objets alors qu'on est censé trouver tout et n'importe quoi.
    Le même problème se rencontre dans la création des persos...quasiment tout le monde se ressemble en fin de compte se différenciant juste au niveau du background et de l'apparence...
    Enfin bref si vous savez vous adapter un tant soit peu, créez du matos et utilisez d'autres dés que le seul D6... Tout en ne laissant pas tomber le roleplay: tu veux faire un type de deux metres habillé en noir et qui a un respirateur ? bon et bien tu commences sur la planète minière de Zantax 8: on y extrait du marbre blanc et la Guilde du Commerce, dans sa grande mansuétude, t'as donné une combinaison noire et un respirateur pour éviter de respirer la poussière âcre qui se dégage de la mine dans laquelle tu te trouves... fais moi un test pour vérifier la fiabilité de ton matériel...

  • Zil

    29/04/2007 à 11h23

    Répondre

    La version d6 de Star Wars (paix à son âme) est une adaptation très cinématographique des films éponymes. La structure même des scénarii proposés intègre des fondus, la narration par le Maître du Jeu d'une scène hors de l'action des joueurs. C'est une parfaite introduction pour des rôlistes en herbe désireux de jouer sans règles compliquées et sans avoir à lire un recueil de 300 pages.

    Et cette force est à la fois sa faiblesse... Des joueurs plus chevronnés seront déçus par le système simpliste utilisé, par le jet d'une brouette de d6 pour réaliser une action, sur le fait qu'on "mini-max" facilement le système de façon à obtenir à bas niveau des compétences dignes des héros du film.

    Une mention spéciale pour les suppléments de grande qualité sortis tels que "le guide de l'Empire" ou en encore celui sur "l'Etoile Noire". Un réel effort a été fait par les auteurs sur l'explication de la structure de l'armée impériale, la mise à disposition des schémas, de plans, des équipements et autres vaisseaux qui permettent au Maître du Jeu de disposer d'un matériel fourni et diversifié.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

Rubriques