9/10

Wanted ! Dead or Alive

Wanted est un des meilleurs jeux de cartes qui existent sur le marché. Rapide, amusant, avec une ambiance sympa, il a tout pour plaire.

Avertissement : cette chronique un peu longue est découpée en plusieurs parties. Si vous voulez seulement savoir si Wanted ! est bon jeu, la réponse est oui. Si vous voulez savoir pourquoi, lisez la première partie "Règlement de comptes à Bangtown". Si vous voulez en savoir plus sur ce coffret Dead or Alive... va falloir tout lire. Mais pour résumer, vous avez les notes au-dessus.

Introduction.

Wanted ! est avant tout un jeu de cartes qui se joue rapidement. Quand on a ça en tête et qu'on aperçoit pour la première fois le coffret Dead or Alive, qui regroupe le jeu de base et trois extensions, on a plutôt l'impression d'être en face d'un petit jeu de stratégie. Et pourtant non, rien à voir, juste un éditeur qui a été bien inspiré de réaliser une boîte au design de cercueil, du meilleur effet, pour son jeu de cartes. Il faut dire que Wanted !, depuis la version de base - plus sobre mais aussi moins fournie - est un jeu aux mécanismes simples qui ne manque pas séduire. Mais avant de se pencher sur ce coffret intégral, commençons par le commencement avec le concept d'origine (et donc la boîte de base que vous pourrez trouver dans le commerce si l'intégrale ne vous intéresse pas).

Règlement de comptes à Bangtown !

La couverture du jeu d'origine.
La couverture du jeu d'origine.
Wanted ! n'est pas un jeu qui nécessitera des heures de lecture de règles pour commencer à jouer. Le concept est simple : chaque joueur a, au début de la partie, un rôle qui reste secret jusqu'à ce qu'il soit éliminé du jeu. Un seul rôle est connu de tous : le Shérif (normal, c'est lui qui est chargé de faire respecter la loi, et nul n'est censé ignorer la loi !). Les autres - 7 joueurs au maximum avec la boîte de base - se répartissent en trois catégories :

- Les hors-la-loi, qui tentent de tuer le shérif, et qui gagnent la partie s'il meurt.
- Les adjoints du shérif et le shérif, qui doivent tuer tous les autres.
- Le renégat, toujours seul, qui doit finir la partie en face à face avec le shérif et l'éliminer pour gagner.

Plus il y a de joueurs, plus il y aura de hors-la-loi et d'adjoints.
Jusque là, n'importe quel repris de justice du far west peut comprendre. Ensuite, j'ajoute que chaque joueur possède devant lui un personnage tiré au hasard pour la durée de la partie. Celui-ci a un certain nombre de points de vie (à zéro, il est mort, normal...) et une capacité spéciale suffisamment bien expliquée sur sa carte et simple à comprendre pour ne pas nécessiter d'ouvrir le bouquin de règles.

Une fois qu'on sait ça, on peut commencer à jouer. Chaque joueur joue à tour de rôle, pioche deux cartes et joue des cartes lui permettant de tirer sur un adversaire à portée (la distance d'un adversaire étant le nombre de joueurs vous séparant de lui autour de la table), de s'équiper pour tirer plus loin, d'esquiver les coups, de boire des bières pour se remettre sur pied, de repousser les indiens et autres tirs de gatling. Tout en essayant d'éliminer les personnages ennemis et non les alliés... sachant qu'on ne connaît pour sûr que le rôle du shérif. A la fin de son tour, il ne peut avoir plus de cartes en main que le nombre de ses points de vie.

Et pour tout dire, la recette fonctionne vraiment très bien. Les parties de Wanted ! peuvent durer dix minutes comme une bonne heure, avec une moyenne à quarante minutes et une grosse diversité de situations. La stratégie n'est pas le point fort du jeu, qui comporte pas mal de hasard, mais la diplomatie est de mise, personne ne sachant qui est réellement qui... L'amusement pratiquement toujours intact après des dizaines de parties.

Dodge City, une ville qu'il serait bête d'éviter.

Dodge City.
Dodge City.
La première extension pour Wanted ! se nomme Dodge City. Elle rajoute un certain nombre d'éléments au jeu : 15 cartes de personnages viennent se greffer aux 16 de la version originale, 40 cartes de jeu sont ajoutées (portant le paquet à 120 cartes tout de même !), et le nombre maximal de joueurs est de 8 (avec l'ajout d'un deuxième renégat).

Les nouveaux rôles sont vraiment très intéressants à jouer, avec des effets plus contrastés que ceux du jeu d'origine, plus complexes aussi. Mais rien qui fasse perdre ses plumes à un chef indien. L'intérêt de Dodge City réside aussi dans les nouvelles cartes d'action, plus stratégiques dans leur utilisation, notamment pour les cartes qui se posent à la vue de tous mais ne peuvent être utilisé qu'au tour suivant, attirant toutes les convoitises ou provoquant une peur bleue chez vos adversaires. Peu d'innovation dans le concept du jeu, donc, mais des ajouts néanmoins dotés d'un certain charme. Une extension qui renouvelle le jeu sans trop le modifier.

High Noon / A Fistful of Cards, un pour le prix de deux.

High Noon
High Noon.
Ces deux extensions, se trouvent dans le commerce réunies en un seul paquet. Il faut dire que, contrairement à la précédente, il y a nettement moins de cartes ici : 30 cartes dans le paquet. Et autant dire que le terme de 2 extensions a plus une portée marketing que réelle : High Noon et A Fistful of Cards peuvent être utilisés séparément mais ils se retrouvent en pratique souvent mélangés.

Le principe de cet ajout est de rajouter des événements qui touchent l'environnement du jeu. A chaque tour, le shérif joue la première carte du paquet d'événements formé par les nouvelles cartes, qui prend effet pour la durée du tour. La carte qui sera jouée au tour suivant est également visible de tous les joueurs. Ces événements rajoutent des situations assez intéressantes : les morts reviennent se battre pendant un tour, le tour de jeu a lieu en sens inverse, les cartes posées devant les joueurs (l'équipement) n'ont pas d'effet, etc.

Cependant, après test intensif de ces cartes, on remarque que les parties ont une nette tendance à s'allonger. Si l'amusement est bien présent lorsqu'on joue les effets pour la première fois - et il vous faudra quand même un grand nombre de parties pour tous les expérimenter - il décroît ensuite et on se prend à alterner les parties avec et sans High Noon / A Fistful of Cards.

Dead or Alive, telle est la question...

Le magnifique coffret Dead or Alive.
Le magnifique coffret Dead or Alive.
Au final, ce boîte intégrale est tout de même une réussite. Non seulement vous économiserez 18 euros par rapport aux achats boîte par boîte, mais vous aurez un packaging plus réussi, une petite étoile de shérif en plastique pour ridiculiser un shérif un peu trop sûr de lui, et toutes les extensions pour pouvoir varier les styles de parties. Si ça vous semble trop cher pour un jeu de cartes, jetez-vous quand même sur la version basique, qui vaut vraiment le coup.

A découvrir

Destination Paris

Partager cet article

A propos de l'auteur

    6 commentaires

    • Maat

      30/11/2006 à 15h44

      Répondre

      J'ai pas suffisamment joué aux extensions, mais je suis globalement d'accord, elles ajoutent du fun, mais du fun pas forcément utile. EN bref, le jeu de base est énorme, et les ajouts plutôt mineurs.

      M'enfin j'ai plus qu'usé le jeu de base et à peine entamé les extensions. C'est vrai en revanche que les évenements sont sympas. Les nouveaux persos, bah c'est un plus pas forcément utile, et les nouvelles armes temporaires de même. J'pense que les evènements sont ce qu'il y a de mieux dans l'extension

    • xalfx

      17/09/2007 à 00h34

      Répondre

      le meilleur reste la versio noriginale avec so nvocable anglo-italien et l'air surprit de chacun quand on dit à une table:


      "_ O nse fait un bang!"


      @ défauts la vf et ses extensions apportent les manques créer par la vraie version!

    • Anonyme

      05/11/2008 à 15h18

      Répondre

      je voulais savoir si la distance entre les joueurs former un cercle ou si a partir d'un joueur, il fallait repartir dans l'autre sens?

    • Guillaume

      05/11/2008 à 17h33

      Répondre

      Les joueurs forment un cercle, donc pour la distance on va au plus court.

    • Anonyme

      01/01/2009 à 23h19

      Répondre

      Un jeu que j'ai depuis cet été mais que je n'ai expérimenté qu'à partir d'hier soir. J'ai eu tort : cette édition deluxe est une véritable réussite. Quelques parties sont nécessaires pour comprendre tous les mécanismes du jeu (les distances, certaines cartes spéciales) mais le plaisir de jeu est énorme !!!

    • Anonyme

      28/07/2010 à 23h12

      Répondre

      J'adore ce jeu. Ce qui est bien, c'est le rôle que l'on a, et les personages qui sont variés.

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

    Rubriques