8/10

Warcraft III - The Board Game : Frozen Throne : Extension

Cette extension s'avère plutôt riche et fidèle  au jeu de base. Les Héros apportent un vrai plus et leurs combats s'avèrent titanesques. Dommage que ces changements n'aient pas figuré dans la boîte de base.

Sortie près de deux ans auparavant, la version jeu de plateau du célèbre jeu PC Warcraft III : Reign of Chaos était plaisante à jouer pour les habitués de la planète Warcraft. Il y manquait néanmoins certaines composantes essentielles  qui rendaient le jeu un peu simple. Edge nous gratifie donc de cette extension qui risque de vous obliger à vous triturer un peu plus les neurones pour espérer gagner.

Les Héros Humains et Elfes à leur niveau un
Les Héros Humains et Elfes à leur niveau un
Premier changement majeur : l'apparition des Héros. En effet que serait un Warcraft sans des noms tels que Uther, Illidan, Kel-Thuzad ou bien Arthas ? Au nombre de quatre pour chacune des quatre races, ils valent à eux seuls plusieurs régiments d'unités. Présents sur le plateau sous la forme d'un pion étoile, chaque héros dispose de trois cartes d'évolution (le  principe est le même que pour les tuiles d'unités dans la version de base) avec des caractéristiques de plus en plus importantes et des pouvoirs de plus en plus destructeurs. Et quand je dis destructeurs, je pèse mes mots : par exemple même si le pouvoir de l'archimage Antonidas au niveau un ne permet que de piocher deux cartes pouvoirs au lieu d'une seule (et de n'en garder qu'un seule évidemment), il peut au niveau trois téléporter tout un bataillon d'unités à un autre bout du champ de bataille : de quoi renverser une partie... ! Le mage de Sang Kael'Thas a lui au début une chance sur six d'infliger une blessure à une unité adjacente mais peut à son niveau maximum invoquer un puissant Phœnix  qui ira carboniser ses ennemis. Les Héros représentent sont donc des unités à part entière qu'il ne faudra pas hésiter à utiliser à outrance afin de mettre l'adversaire en difficulté. Leurs pouvoirs sont assez diversifiés et chacun pourra en trouver un parmi les seize Héros différents  qui correspondra à son style de jeu : du bourrin increvable comme le Chef Tauren au plus subtil Gardien du Bosquet Furion Stormrage, il y en aura pour tous les goûts.

Quelques créatures neutres
Quelques créatures neutres
Mais attention : si les Héros évoluent, ils ne le font pas de la même manière que les unités standards. Ils doivent combattre pour gagner de l'XP. Ce qui nous amène au deuxième changement majeur de cette extension : les créatures neutres. Il y a maintenant un certain nombre de créatures neutres comme les Gnolls, les Murlocs ou bien les Dragons qui se baladent sur le plateau de jeu (en fait sur chacun des point de victoire de la carte). Ces créatures sont représentées par des petits jetons qui sont face cachée à l'origine. Elles possèdent toutes une classe (mêlée, à distance ou bien volant), une force ainsi qu'un nombre de dès d'attaque (qui correspond également à leur nombre de points vie). Ces créature neutres n'ont d'autres but que de permettre aux Héros de progresser de niveau et ne se déplacent pas. Mais attention à ne pas se lancer trop imprudemment dans une bataille contre ces créatures sous peine de voir votre Héros se prendre une raclée (et donc de devoir être ressuscité occasionnant par là même une perte de ressources et de temps).

Quelques cartes pouvoirs des Morts Vivants
Quelques cartes pouvoirs des Morts Vivants
Ces deux premiers changements sont les plus importants de l'extension. A cela s'en ajoutent quelques autres que vous pouvez décider d'inclure ou non : c'est à vous de choisir : tous les ajouts sont optionnels et vous pouvez choisir de n'en utiliser que certains. Citons dans le désordre des capacités propres à chacune des quatre races comme la barricade d'épieux qui entoure la ville Orc et qui lui permet d'attaquer comme une unité à distance ou bien la construction accélérée des Humains qui leurs permettent de construire un bâtiment et de le déployer tout de suite moyennant plus de ressources. Une autre option de jeu est la recherche de sorts : les joueurs ne reçoivent plus de cartes butins gratuitement mais doivent les « produire » au même titre que les bâtiments et les unités. De même pour les ressources, au lieu de les voir se vider au bout de deux tours à cause d'un mauvais jet de dès, vous pouvez décider d'un montant fixe pour chacune de vos mines ou forêts (voire même cacher ce montant pour plus de suspense) mais attention c'est à double tranchant car vous ne pourrez plus compter sur la malchance de votre adversaire pour arriver à la victoire. Enfin cette extension est fournie avec de nouvelles cartes butins ainsi que quatre nouveaux scénarios qui même s'ils n'apportent pas une réelle nouveauté, restent tout de même plaisants pour varier au peu vos parties.

Une bataille acharnée entre les Orcs et les Morts Vivants
Une bataille acharnée entre
les Orcs et les Morts Vivants
Cette extension s'avère donc plutôt riche et fidèle  au jeu de base. Les Héros apportent un vrai plus et leurs combats  s'avèrent titanesques (« bourrins » !). Leurs pouvoirs deviennent très puissants avec le temps et c'est une véritable course contre la montre pour gagner en puissance avant l'adversaire (car il peut ne pas y avoir assez de créatures neutres pour faire évoluer tous les Héros à leur niveau maximum). Heureusement ces fameux pouvoirs sont limités et coûtent un certain nombre de points de mana que vous pouvez drainer sur vos cartes butins. C'est donc un vrai dilemme que vous allez avoir : utiliser vos cartes butins telles quelles ou bien les sacrifier pour en drainer le mana et utiliser les pouvoirs destructeurs de vos Héros. Les parties restent donc assez intenses et apportent un peu de nouveautés pour ceux qui ont déjà joué assez souvent à la boite de base. On aurait néanmoins aimé que ces ajouts qui représentent quand même des fondamentaux de l'univers de Warcraft (Warcraft sans Arthas n'est plus Warcraft !) soient présents dans le jeu de base (surtout quand on voit le prix).

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

    Rubriques