5.5/10

World of Warcraft - The Board Game

Une adaptation fidèle du célèbre jeu vidéo éponyme. Mais malgré un matériel de jeu magnifique et un système de gestion de personnage au top, le jeu pêche par un manque d'interactivité entre joueurs dû à un système de combat trop lourd.


Après avoir acheté le jeu World of Warcraft, on peut se dire que l'on est face à l'un de ces jeux mythiques qui va nous occuper pendant des heures et qui va ruiner un peu plus notre pauvre vie sociale. Et, en bon rédacteur pour Krinein, de penser que c'est sûrement un jeu que l'on notera au moins neuf sur dix, qui plus est lorsque l'on est fan de l'univers de Warcraft.

Un aperçu du matériel du jeu
Un aperçu du matériel du jeu
En bon connaisseur que l'on est, on reconnaît tout de suite le même univers graphique, le même bestiaire, les mêmes héros, les mêmes pouvoirs que l'on a pu côtoyer sur son ordinateur. En effet, en déballant la boîte, c'est la caverne d'Ali Baba. Jugez plutôt : un superbe plateau de jeu représentant Lordaeron, 120 figurines en plastique détaillées de treize espèces différentes (allant du simple Murloc ou Gnoll jusqu'aux terrifiants Infernaux en passant par les Worgens et autres Nagas), seize figurines de Héros, neuf classes de personnages (comme le Paladin, le Chasseur, le Druide ou bien encore le Shaman) avec des feuilles immenses et colorées, trois feuilles de boss (Lord Kazzak, Nefarian et Kel Thuzad), plus de 450 cartes de pouvoirs selon la classe, de trésors, de quêtes, d'évènements et des centaines de marqueurs divers et variés. Non décidément ce jour est peut être tout bonnement le meilleur jour de notre vie de joueur. Et c'est sans délai que l'on se lance.

Toutefois, force est de constater que le jeu ne tient pas ses promesses. Après une première partie de jeu, on se dit que la note tombe à huit sur dix et au bout de quelques parties on est à la limite du six sur dix. Explications... :

Quelques cartes équipements
Quelques cartes équipements
Tout commençait pourtant très bien pourtant puisque le principe du jeu vidéo est respecté. Les joueurs se partagent les rôles entre la Horde et l'Alliance et leur but ultime est d'aller tuer le gros méchant boss qui n'a rien demandé à personne. Pour cela ils doivent se balader sur le plateau de jeu afin de remplir des objectifs de quêtes, tuer des monstres, monter en expérience, acquérir toujours plus de compétences et d'équipements. De temps à autres, si un joueur de la Horde et de l'Alliance se trouvent sur la même case, ils peuvent se taper dessus histoire de voir qui est le plus fort. Si au bout des trente tours impartis, le boss est toujours en vie, alors c'est la grosse baston entre tous les joueurs de la Horde et tous ceux de l'Alliance. Le vainqueur est alors le clan qui gagne cet ultime affrontement. Les joueurs online seront donc contents de voir que sur le papier, tout ce qu'ils connaissent a tenté d'être retranscrit : Player Versus Player, boss gigantesques, talents et compétences, quêtes etc...

La fiche de perso du Chasseur
La fiche de perso du Chasseur
L'autre point fort du jeu réside dans les feuilles de personnages et les capacités spéciales qui vont avec et qui sont un modèle du genre. Votre feuille de perso contient 7 cases à remplir (+ 4 de talents) avec soit de l'équipement, soit des capacités spéciales. Sachant que chacun de vos 5 niveaux vous fournira un choix de capacités entre une à trois cartes différentes, vous allez vite avoir à faire face à des choix cornéliens. Privilégier la défense, l'attaque de mêlée ou bien l'attaque à distance... Choisir entre une capacité qui vous demande d'utiliser du mana à chaque fois que vous l'utiliserez ou bien une capacité où vous payez un gros coût de mana une bonne fois pour toute... Favoriser les capacités spéciales ou bien l'équipement... Pencher pour lancer plus de dés ou bien en lancer moins mais en ayant plus de chances de toucher l'ennemi. Tous ces choix, vous devrez vous les poser à chaque tour et réorganiser vos cartes régulièrement en fonction de vos ennemis bien sûr, mais aussi en fonction des nouveaux équipements et des nouvelles capacités trouvées en cours d'aventure. Cette recherche du meilleur ajustement possible entre vos cartes est ce qui fait l'intérêt de World of Warcraft. On a toujours envie de trouver des cartes plus puissantes afin de renforcer au mieux son perso. Et avec près de 120 objets différents et neuf classes distinctes ayant chacune 24 cartes différentes de talents et de pouvoirs, autant dire que vous n'avez pas fini d'essayer toutes les possibilités...

Le plateau de jeu
Le plateau de jeu
Mais encore faut-il vouloir essayer toutes ces possibilités... Pourquoi me demanderez-vous ? Et bien tout simplement parce que les défauts sont légions dans World of Warcraft et le principal étant que l'on s'y embête ferme ! En effet, le jeu de plateau est le reflet du jeu vidéo éponyme, c'est-à-dire que l'on joue avec plein de monde sur un même territoire, mais cela chacun de son côté, y compris au sein de son propre clan : un comble pour un jeu de plateau censé être convivial ! En effet, comme les actions sont alternées et que chacun met environ dix minutes à jouer son tour, l'ennui montrera rapidement le bout de son nez (je vous laisse calculer au bout de combien de temps vous pouvez espérer jouer sur une partie à six joueurs...). Le désintérêt pour ce que font les autres joueurs devient alors flagrant et l'on se surprend presque à aller faire autre chose en attendant que notre tour vienne. De plus l'interactivité avec les autres joueurs est quasi-nulle. Tout au plus une quête commune de temps en temps (rien de bien transcendant rassurez-vous mais nous y reviendrons tout à l'heure) avec un membre de notre équipe. N'espérez pas trop croiser le fer non plus avec des membres de l'équipe adverse : vous n'y gagneriez de toutes les façons pas grand chose et vous ne gêneriez pas plus l'ennemi. La mort d'un perso ne le pénalise en effet en rien et ne lui enlève absolument rien : pas même une petite pièce d'or ni une petite pièce équipement en moins.

Une carte Quête
Une carte Quête
A qui la faute alors si chacun joue de son côté ? Aux joueurs qui ne s'investissent pas ? Non ! La faute à une trop grosse lourdeur du jeu ! En effet le principe du jeu est très basique (tout comme dans le jeu vidéo d'ailleurs) : faire une quête, donc taper du monstre donc gagner de l'expérience et ça s'arrête là ! Si encore les combats étaient bien gérés... Mais dans le genre inintéressant, c'est un must. Je m'explique : après avoir accumulé un certain nombre de cartes équipements, pouvoirs et talents, vous allez passer un temps incalculable à devoir compter les différents dés que vous devrez lancer (et cela pour chaque combat). Alors évidemment vous devrez en plus repasser du temps à recompter car on en oublie toujours ou bien on se trompe. Mais ce n'est pas fini car une fois vos dés sélectionnés, il va falloir les lancer, et pour lancer une poignée de dés pouvant aller jusqu'à une vingtaine, il vaut mieux avoir des mains de géants... ! Mais ce n'est toujours pas fini : il faut ensuite trier les dés, voir ceux qui ont fait mouche, relancer (oui, car on peut relancer un certain nombre de dés), modifier les résultats (oui, car on peut aussi modifier certains résultats) etc... Bref : les combats sont interminables pour ceux qui ne font que les regarder et du coup les parties se traînent énormément. Sans compter le facteur aléatoire beaucoup trop présent du fait que les combats reposent entièrement sur des valeurs de dés.

L'un des trois boss du jeu
L'un des trois boss du jeu
Si seul le système de combat était en cause, mais même en dehors de cela le jeu reste d'une grande linéarité. Les cartes évènements n'apportent pas grand chose, même celles qui obligent à une confrontation avec l'équipe adverse. On aurait aimé des quêtes un peu différentes du simple fait d'aller tuer un monstre. Pourquoi ne pas avoir mis un système de scénario afin que les parties ne se ressemblent pas ? Pourquoi ne pas avoir mis des objectifs et des quêtes communes aux deux factions histoire d'aller chercher un peu l'autre sur son terrain (ici chaque clan possède ses propres quêtes auxquelles l'adversaire ne peut toucher) et de véritablement le gêner et entraver sa progression ? Pourquoi ne pas avoir mis plus d'interactions avec les autres joueurs ? On n'est plus ici dans World of Warcraft le jeu vidéo, on est dans World of Warcraft le jeu de plateau là ! Si c'était pour faire un jeu où chacun fait son autiste, autant rester devant son clavier d'ordinateur. Ou alors autant y jouer tout seul en ne gérant qu'une faction avec deux ou trois personnages... Là au moins on aura véritablement l'impression de jouer...

Quelques pouvoirs du Druide
Quelques pouvoirs du Druide
Non, vraiment, en tant que fan du jeu vidéo, j'ai été déçu par ce jeu de plateau qui au demeurant avait tout pour être un très bon jeu : le matériel de jeu est magnifique et d'une qualité exemplaire, la difficulté est bien dosée par rapport à la montée en puissance de son perso et des créatures qu'il doit combattre et le système d'évolution des persos est vraiment intéressant. Malheureusement une trop grande linéarité, une absence totale de stratégie, un gros manque d'interactivité avec les autres joueurs et une trop grosse lourdeur des combats est venu pourrir cela et on ne voit pas trop comment une quelconque extension pourrait réussir à pallier à un tel désintérêt...

A découvrir

Fabula

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Le jeu de société est une activité sociale que l'on adore ! Sur Krinein jeux de société, les jeux de plateaux, les jeux de cartes, les jeux de placements, etc. sont passés au crible. Et tout ça avec le plaisir de jouer en tête.

    Rubriques